7 conseils pour muscler vos gouaches !

C'est en forgeant que l'on devient forgeron ! 

Cela fait 2 mois que j'ai débuté la technique de la gouache avec plus de 50 peintures produites. Voici une sélection de 7 conseils pour vous aider à explorer cet univers :

1 Attention au matériel ! Même avec du talent, un artiste peut voir sa pratique impactée négativement par du matériel inadéquat :
- Préférer pour débuter des brosses et pinceaux avec poils synthétiques et peindre sur du papier aquarelle (300g). 
2 Ne pas trop diluer ! Peindre par couches de moins en moins transparentes. Peindre d'abord en jus (aquarellé), puis semi-opaque (moins d'eau), puis opaque (peu d'eau). Ainsi l'artiste peut contrôler les nuances et corriger une erreur par superposition.
3 Varier les brosses ! Travailler avec des brosses différentes pour créer une variété de touches. Une touche systématique est ennuyeuse avec un aspect redondant. Peindre avec des brosses larges au début de la peinture, puis utiliser des brosses de plus en plus petites.
4 Trop de détails ! Les détails se posent à la fin de la peinture en utilisant un petit pinceau ou le côté fin d'une brosse. Ne pas détailler partout, mais plutôt aux endroits importants. Les détails doivent être justifiés parce qu'ils attirent le regard. Une peinture est terminée non pas quand elle est couverte de détails, mais quand l'intention est forte.
5 Changer l'eau ! Au milieu de la réalisation, l'eau devient boueuse et salit les mélanges. A renouveler ! 
6 Pratiquer encore et encore ! La maitrise, le contrôle passe par la répétition/fréquence de pratique. On fait bien ce que l'on connait bien. S'exprimer en peinture, c'est comme s'exprimer dans une langue étrangère. Impossible de bien parler sans pratiquer régulièrement. La quantité est donc à privilégier pour les débutants. La qualité viendra en cherchant à résoudre les problèmes inhérents à chaque peinture. Faites-vous un challenge de 50 peintures !
7 Expérimenter ! Peindre différents sujets et de différentes manières pour enrichir son savoir, pour progresser et gagner en compétence. Peindre toujours la même chose pour ne pas sortir de la zone de confort, c'est limiter sa pratique, son savoir et sa compétence. En cela, apprendre (le chemin) est plus important que la destination (l'œuvre). La compétence plutôt que la jolie peinture !
>> Je veux plus de conseils à propos de la gouache !

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire