C'est une Aphrodite inspirante et gracile qui a pris la pose ce lundi sur l'estrade du cours dirigé.
(A gauche, Salomé, 30 min, fusain sur papier)

Au programme, une magnifique pose de dos déhanchée à peindre en 2h30.

Une séance comme je les aime, avec des élèves travailleurs, concentrés, sous l’œil exigent et sans concession du professeur.

Pour progresser, il s'agit de donner le meilleur de soi-même. Cela demande des efforts. Plus les efforts seront importants, plus la progression sera effective.

L'exigence sans demi-mesure entraîne fatalement la frustration. Vouloir toujours plus, c'est demeurer éternellement insatisfait. C'est le prix à payer pour celui qui veut vraiment avancer.



>> Retrouvez moi en cours pour muscler votre pratique artistique !


 Chaque étape de la réalisation de la peinture est explicitée du début, jusqu'à la fin :

- Comment mieux choisir son sujet ?
- Comment obtenir des proportions plus justes ?

- Comment mieux mélanger ses teintes ?
- Comment mélanger la fameuse coulur chair ?
- Comment obtenir un modelé efficace ?
- Comment fondre la touche ?
- Comment passer de la technique au poétique ?
- Comment savoir quand sa peinture est terminée ?
- Etc.

Happy teacher !
Le professeur doit être légitime et exemplaire. Il est celui qui sait éclairer, conseiller, critiquer, accompagner. Un professeur fait des démonstrations commentées à l'élève parce qu'il n'y a pas de meilleur outil pédagogique.

Impossible d'avancer en peinture si l'on est limité en dessin.
Pour ceux qui n'ont pas accès à mes cours, j'ai créé cet Ebook qui réunit tout ce qu'il faut savoir pour booster vos dessins !
Matinée de ce vendredi matin passée à exécuter un 3e hommage à Joaquin Phoenix dans le rôle de l'excellent Joker.

La pratique artistique repose sur 2 piliers : la répétition et l'expérimentation.
Répéter permet de mieux connaitre ce que l'on fait en termes de choix de sujet, processus, mélanges de couleurs, systèmes de représentation, matériel, gestuelle, etc. On fait bien ce que l'on connait bien.

Expérimenter permet d'enrichir sa pratique par des apports nouveaux sans quoi l'artiste reste limité par un champ restreint de possibilités et produit toujours la même chose.

En résumé, le développement de la maîtrise passe par la répétition et celui de la créativité passe par l'expérimentation.

>> Retrouvez moi en cours pour enrichir votre pratique artistique !

Le conseil du jour :

Répéter et expérimenter sont contradictoires. Quand on répète, on n'expérimente pas et inversement.
Pour travailler les 2 plans, je recommande de travailler par séries. 
Peindre une série de portraits par exemple permet de se familiariser avec les constituants du portrait ainsi que chercher des variantes (ce qui est d'ailleurs une forme d'expérimentation).
Passer ensuite à une autre série de paysages par exemple (sujet, technique, cadrage, couleurs, matériel, etc) permet d'expérimenter et de découvrir de nouveaux procédés.

La série est votre nouvel ami !

Connaissez-vous le dailypainting ?
Le dailypainting est un excellent exercice pour progresser. Comme son nom l’indique, le dailypainting, c’est peindre une petite peinture par jour.
Plutôt que de se lancer dans de grandes peintures complexes demandant des heures et des heures de travail, il est préférable de peindre des petites peintures simples alla prima, soit finalisées en une séance.
Peindre 10 petites peintures, c’est se confronter 10 fois aux problématiques inhérentes à la peinture avec les 2 questions de fond :
- Quoi peindre ?
- Comment le peindre?

 et la myriade de questions subalternes :
- Quel cadrage ?
- Quelles couleurs ?
- Quelle manière ?
...
Bref, peindre fréquemment c'est donc faire rentrer le métier !

>> Retrouvez moi en cours pour tout connaitre sur le dailypainting !


Pour ceux qui ne peuvent pas avoir accès aux cours dirigés, j'ai créé cet Ebook. 
Matériel, 2 démos, des steps by steps, conseils, un guide complet pour apprendre à la maison !

Apprendre à peindre pour tout peindre !

Le mercredi, c'est atelier de modèle vivant ! Un modèle vient prendre la pose sur l'estrade de l'atelier en poses longues (2h30) ou en poses rapides (30 min), ce qui permet respectivement de peindre ou de dessiner.

J'ai demandé à Lucie de porter un chignon haut. Parce que ça dégage la nuque, parce que toute cette délicatesse, ça rend amoureux. Pose de 1h30, huile sur papier.
>> Parcourir mes derniers portraits !

Les 5 conseils du jour :

1 Contrairement à ce que disent certains, la couleur noire n'est pas interdite. Il n'y a pas de mauvais outils, juste des mauvaises utilisations de ces outils. J'ai utilisé le noir entre autres pour assombrir la chevelure ou refroidir certaines couleurs dans la partie droite du visage.
2 On peint les cheveux comme on peint le reste. D'abord par masses, puis les mèches surtout dans les parties plus lumineuses.
3 Pour plus d’expressivité, ne pas blaireauter les modelés. Le modelé est la juxtaposition de tons voisins (du visage par exemple). Beaucoup de peindre fondent leurs touches pour masquer des touches maladroites. Cela enlève l'expressivité, la vie, la picturalité et tend vers un rendu photographique.
4 La couleur de l'imprimature doit avoir un sens si celle-ci est visible.
5 La ressemblance (ou justesse) est indispensable mais insuffisante à faire un bon portrait.
>> Je veux plus de conseils peinture !


Peindre d'après nature le plus souvent possible !
Inscrivez vous à l'atelier de modèle vivant du coin.

Pour l'artiste, peindre régulièrement d'après nature est incontournable :
- Pour apprendre à s'adapter au modèle, au temps imparti
- Pour s'adapter au recul, à un certain format
- Pour peindre plus juste, plus vrai
- Pour avoir plus d'intention, penser plus
Malheureusement la plupart des peintres ne travaillent qu'à partir de photos, ce qui limite les compétences artistiques.
>> Rejoignez moi en atelier de modèle vivant, pour booster votre pratique !

Impossible d'avancer en peinture si le dessin est insuffisant !
Pour ceux qui souhaitent s'initier au dessin, mon ebook a été créé pour une initiation avec un étape par étape, présentation du matériel et conseils !
>> Commander l'Ebook par ici !


Un peu de couleurs dans cet automne morne et triste !
Fan de Joaquin Phoenix, j'ai passé cette après midi du 11 Novembre 2019 à peindre son portrait, en hommage à sa prestation magistrale dans le film Joker.

>> Retrouvez mes autres portraits par ici !

Le film traite du basculement d'une folie naïve à une folie psychopathe. JP joue à merveille la folie au point de mettre le spectateur mal à l'aise.

J'ai découvert cet immense acteur dans le bouleversant 2 Lovers. Depuis, il a rejoint le panthéon des acteurs ou réalisateurs dont je rate pas un film.

Hommage d'un dingue à un autre dingue !


>> Retrouvez moi en cours pour tout savoir sur le portrait !
2e round, parce que quand on aime ... on ne compte pas !

Les conseils du jour :

1 C'est la couleur locale, la lumière et l'environnement qui définissent la couleur d'une chose.
2 Le pouvoir chromatique des couleurs en tubes ne permettent pas toujours de reproduire la vivacité des couleurs de la nature.
3 L'émotion, les idées préconçues, l'ignorance sont des facteurs limitant la perception de la couleur.
4 Le blanc est une couleur froide, peut être la plus froide. Ainsi en ajoutant du blanc à un mélange, celui-ci se refroidit.
5 Essayer de travailler avec la même lumière sur le sujet, la palette et la peinture.
6 Quand la lumière est chaude, les ombres sont froides et vice versa.
>> Je veux plus de conseils peinture !
Le mercredi, c'est l'atelier libre de modèle vivant ! Rdv hebdomadaire durant lequel les élèves mettent en application les notions étudiées durant le cours dirigé.

Après avoir croqué David au fusain,  j'ai opté pour un portrait en couleurs (pose de 2h).

Peindre le portrait directement et en un temps limité fait sans doute partie des challenges artistiques les plus difficiles.

Réussir un portrait alla prima (soit au premier coup ou au premier jet) d'après nature nécessite la maîtrise des 3 composantes majeures du langage visuel, soit la forme, la valeur et la couleur.

>> Etes vous coloriste ? 5 Conseils sur la couleur par ici !

D'autres composantes rentrent en jeu comme la pertinence de la composition et la qualité de la touche.

Impossible de réussir un portrait sans s'exercer. C'est l'objectif de l'atelier de modèle vivant, développer ses compétences tel un sportif.
Peindre d'après photos limite l'apprentissage, seul le travail d'après nature permet une sensibilisation effective.

La réalisation d'un portrait soulève pour l’artiste de nombreuses questions :
- A quoi tient la ressemblance ?
- Comment traiter le modelé de la peau ?
- Comment traiter la texture de la barbe et des cheveux ?
- Quelles couleurs choisir pour obtenir la couleur de la peau ?
- Comment faire pour fondre et superposer la peinture ?
...
>> Retrouvez moi en cours pour enrichir votre art !

Les 5 réflexions du jour :

Un artiste fait un compromis entre ce qu'il voit et ce qu'il pense.Voici une sélection des réflexions émises avant et durant l'exécution de ce portrait :

1 La ressemblance n'est pas une finalité artistique.
2 La justesse (ou ressemblance) c'est de la technique. Il faut plus que ça pour faire un portrait. Un bon portrait l'est donc pour des raisons autres que l'insuffisante restitution de l'identité.
3 Une fois le modèle parti, il ne reste que la peinture. Celle-ci doit être donc intéressante pour d'autres raisons que la ressemblance dès lors que la comparaison n'a plus lieu d'être.
4 Se demander comment rendre intéressant le sujet d'abord avec les éléments du langage visuel.
5 Apprendre à peindre pour tout peindre. Il n'y a pas de procédés particuliers pour peindre le portrait hormis peut être un dessin plus exigent.
>> Je veux d'autres conseils peinture !


Cavalière ou timide, délicate ou grossière, présente ou absente, longue ou courte, opaque ou transparente, .. la touche est à la peinture ce que la hachure est au dessin. Un artiste doit questionner sa touche, dimension subtile et complexe de la peinture

Travailler d'après nature est incontournable dans l'apprentissage artistique. Pour apprendre à synthétiser, à composer, à adapter l'échelle et le recul, à passer de la 3D à la 2D, avoir une meilleure gestion des détails .... s'exercer fréquemment d'après nature permet de développer l'esprit analytique, synthétique, hiérarchique .... à consommer sans modération

La citation du jour :

La ressemblance est un moyen et non pas une fin
Bonnard
Après les stages intensifs de la Toussaint, les cours dirigés reprennent cette semaine avec une première séance consacrée au dessin au fusain.

J'ai fait appel au formidable David qui a pris une série de poses de 30 minutes.
Comme d'habitude, inspiration, poésie, émulation et concentration au rdv !

Le dessin est un langage. Il peut se composer de la forme, mais aussi de la valeur, de la composition, de la hachure, dégradés, etc.
L'art est la production de poésie à partir d'un sujet en utilisant ce langage.

Un dessin est un compromis entre le sujet et l'artiste. Si une part de l'artiste doit se trouver dans le dessin, celui-ci doit toujours être au service du sujet.


>> Retrouvez moi en cours pour enrichir votre pratique artistique !



Une planche composée doit être à la fois harmonieuse et variée.
Privilégier les nombre impairs ... comme les bouquet de fleurs !
David, 3x 10 minutes

Dessiner justement est une chose. Mais la poésie survient souvent à travers ce qui est suggéré, voire supprimé.
L'art commence là où s'arrête la copie.


Le croquis est le meilleur exercice pour progresser.
S'exercer à capturer l'essentiel est indispensable pour développer l'esprit de synthèse et ne pas se perdre dans les détails superficiels.
David a pris une série de poses de 3 minutes, soit 12 têtes en 36 min.





En 2e partie du cours d'hier, j'ai proposé une étude de jambes de 30 min .... les élèves ont pris leur pied <3

Pour ceux qui n'ont pas accès à mes cours, j'ai créé cet Ebook qui réunit tout ce qu'il faut savoir pour booster vos dessins !

De retour d'un formidable stage dans l'Aube à Troyes ! Au programme 3 jours de modèle vivant, soit le meilleur exercice pour progresser.
La séance de modèle vivant concentre toutes les problématiques liées à la représentation. Cela fait de cette pratique le meilleur exercice pour progresser et cela depuis 500 ans.

J'ai passé au crible tous les constitutifs du modèle vivant soit :
- Pourquoi faire du modèle vivant ?
- Quelle installation, quel recul, quel matériel choisir ?
- Comment mieux choisir son sujet ?
- Quel processus graphique et pictural ?
- Comment développer son esprit critique ?
- Sensibilisation à la composition, hachure/touche, aux valeurs, à la couleur
- Comment sentir plus d'intention dans sa représentation ?
- Comment booster l'expressivité de ses représentations ?
- Comment passer de la technique à l'artistique ?
- Etc.


Le rôle du prof est d'apporter un éclairage face à ces questionnements. Ainsi va la progression !

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique ! 


 Les conseils fusent et des démos en pagaille ... parce qu'il s'agit pour l'élève du meilleur outil pédagogique ! 

Gilberte, 20 min, fusain 

A votre avis, les élèves planchent sur un modèle masculin ou féminin ?

Les élèves sont concentrés et travailleurs ... sous l’œil exigent du professeur !

Merci aux 13 élèves pour leur participation et attention, 3 jours de passion !


Andiamo ! C'est parti pour l'atelier de modèle vivant de la Toussaint, soit 5 séances de poses ou 15h de nu !

La séance de modèle vivant est tout simplement le meilleur exercice pour progresser. Toutes les composantes de la représentation sont passées en revue :
- Quel sujet choisir ?
- Comment mieux composer ?
- Quelle échelle ?
- Comment obtenir des proportions plus justes ?
- Comment maîtriser la forme ?

- Comment mélanger la couleur chair ?
- Comment passer de la copie à l'art ?
- Comment obtenir une belle touche ?
- Comment fondre, comment obtenir un modelé efficace ?
- Etc.


Pratiquer fréquemment le modèle vivant permet de mieux répondre à chacune de ces questions. On fait bien ce que l'on connait bien.
Bien entendu, le prof est là pour apporter son regard critique et son expertise. C'est aussi l'occasion de regarder une démo réalisée de A à Z.

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !

Séance 1/5 avec le formidable Florent à la pose !

Artist at work ! 

Un dessin ou une peinture ne doit pas être illustrative. La caractéristique centrale d'une oeuvre d'art est le mystère qu'elle propose, elle est une question perpétuelle et jamais une réponse.
Les pires œuvres sont évidentes et répondent à la question. Les meilleures œuvres laissent les questions ouvertes et comportent une ambiguïté.

>> Je veux plus de conseils dessin !


Séance 3/5, le seul et l'unique David à la pose ! 
Poses de 30 min.
Un temps imparti stresse l'artiste à travailler plus efficacement, soit à être plus méthodique dans son processus, à retenir les informations les plus importantes, à avoir une gestuelle plus dynamique, etc.
Avec l'exercice, il fera en 30 min au lieu de 50 min !



Happy artist !

 Dessins en situation avec modèle. L'artiste doit apprendre entre autres à :
- Adapter le degré de détails selon le recul
- Adapter l'échelle du dessin à la feuille pour une composition efficiente



Pour ceux qui n'ont pas accès à mes cours, j'ai créé cet Ebook qui réunit tout ce qu'il faut savoir pour booster vos dessins !

"Rien ne peut égaler le bonheur que ressent un peintre lorsque, après une journée de travail, il est satisfait de la besogne accomplie; mais, dans le cas contraire, quel désespoir il éprouve".
Alfred Stevens


>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !
C'est un nouveau modèle Guillaume qui a pris la pose hier à l'atelier de modèle vivant. 
Le sujet : Sa barbe et ses cheveux mi-longs attachés avec un chignon m'ont intrigué et j'ai opté pour un portrait de profil.

Le challenge : Peindre le portrait directement et en un temps limité fait sans doute partie des challenges artistiques les plus difficiles.

Le modelé : J'adore peindre le modelé, soit des teintes chair connectées les unes avec les autres. Je veille toutefois à ne pas trop les fondre, ce qui ferait disparaître toute vibration.

Réussir un portrait alla prima d'après nature nécessite la maîtrise des 3 composantes majeures du langage visuel, soit la forme, la valeur et la couleur.

D'autres composantes rentrent en jeu comme la pertinence de la composition et la qualité de la touche.

Impossible de réussir un portrait sans s'exercer. C'est l'objectif de l'atelier de modèle vivant, développer ses compétences (techniques et poétiques) tel un sportif.
Peindre d'après photos limite l'apprentissage, seul le travail d'après nature permet une sensibilisation effective.

La réalisation d'un portrait soulève pour l’artiste de nombreuses questions :
- A quoi tient la ressemblance ?
- Comment traiter le modelé de la peau ?
- Comment traiter la texture de la barbe et des cheveux ?
- Quelles couleurs choisir pour obtenir la couleur de la peau ?
- Comment faire pour fondre et superposer la peinture ?
...
>> Retrouvez moi en cours pour un éclairage complet sur ces questions !

Les 5 conseils peinture du jour :

Un artiste ne peint pas ce qu'il voit, mais ce qu'il pense. Voici une sélection des réflexions émises durant l'exécution de ce portrait :

1 La ressemblance n'est pas une finalité artistique.
2 La justesse (ou ressemblance) c'est de la technique. Un bon portrait l'est pour des raisons autres que la restitution de l'identité.

Artist at work !

3 Une fois le modèle parti, il ne reste que la peinture. Celle-ci doit être donc intéressante pour d'autres raisons que la ressemblance dès lors que la comparaison n'a plus lieu d'être.
4 Se demander comment rendre intéressant le sujet d'abord avec les éléments du langage visuel.
5 Il n'y a pas de procédés particuliers pour peindre le portrait hormis peut être un dessin plus exigent.