Un mercredi totally ORANGE !


Avec des carottes et des clémentines, l'orange était aujourd'hui à l'honneur dans l'atelier ! La couleur est une dimension capitale en peinture. Teinte, valeur, température, vivacité, la couleur est une notion complexe et comme les autres composantes du langage visuel, elle nécessite une certaine sensibilité pour la manier avec goût (Peinture vendue).

Pour cette peinture, 5 pensées me sont venues :
1 Il n'existe pas de couleur moche, juste des associations colorées plus ou moins heureuses.
2 Le sujet doit dominer le support à peindre.
3 Il y a de la beauté partout, jusque dans les sujets les plus simples comme une carotte. Reste à la révéler. La véritable beauté n'est pas évidente. L'évidence est souvent ennuyeuse et sans surprise.
4 Une manière (de peindre) trop léchée peut paraître sans caractère. Une manière trop brutale peut paraître grossière.
5 Courir après la variété et les contrastes !

>> Retrouvez moi en stages pour vous sensibiliser à la couleur !


>> Retrouvez moi en stages pour peindre avec méthode !

La réflexion du jour :

Qu'est ce que la beauté d'une peinture ? S'il est difficile de définir la beauté, des éléments de celle-ci existent. Dans son ouvrage The eye of the painter and the elements of beauty, Andrew Loomis décompose la beauté en 12 éléments :
1 Unité. L'organisation de l'image, quand la couleur, ligne, valeurs, textures et sujet forment un tout cohérent.
2 Simplicité, ou clarté. Quand tous les éléments de la peinture participent de l'intention initiale.
3 Composition. Les relations entre les parties, formes et couleurs de la peinture.
4 Proportion. Relations harmonieuses entre les parties de la peinture. La distorsion est opposée à la proportion. Une distorsion peut être légitime quand une idée ou une émotion a besoin d'être soulignée.
5 Couleur. Un des éléments les plus puissants de la beauté. La relation couleur/valeur doit être bien comprise.
6 Rythme. Souvent sous estimé ou incompris. Sans rythme, la forme est statique et sans vie. La répétition de couleurs ou lignes similaires créé du rythme dans une peinture comme dans la nature.
7 Forme. Tout est soit forme, soit espace et l'un ne peut pas exister sans l'autre.
8 Texture. L'apparence d'une surface. Chaque forme présente des spécificités et cela est aussi important que sa structure. Nous ne pouvons pas parvenir à la beauté véritable quand tous les types de surfaces sont peints de la même manière.
9 Valeur. La valeur et la couleur sont inséparables et l'un dépend de l'autre. Une valorisation juste du sujet contribue ç l'unité de la peinture.
10 Qualité de la lumière. Un élément de première importance. Il y a plusieurs types de lumière : lumière diffuse, contrastée, réfléchis, etc.
11 Choix du sujet. Le choix du sujet définit le goût de l'artiste.
12 Technique. La technique comprend la compréhension de la surface à peindre, le médium et les différentes méthodes d'application de la peinture.

2e peinture du jour. L'orange est le véritable sujet !

La citation du jour :

La fraîcheur du début d’une peinture est importante. Si vous reprenez vos premiers traits/touches plus tard en pensant les améliorer ou les soigner, vous allez perdre cette chose importante et il n'existe aucune méthode pour les retrouver. Ils sont partis pour de bon. Laissez les touches/traits avec un aspect rugueux, plutôt que d'essayer et de les adoucir. Il y a là une certaine inspiration qui vient lorsque vous travaillez avec rapidité, assurance et enthousiasme face à la beauté de la lumière. Vous devriez laisser ce travail et y revenir plus tard pour réaliser à quel point il est bon, et qu'il ne doit pas être repris.
Frank Benson
>> Retrouvez des tas de réflexions formidables de Benson !

0 commentaire(s):

Publier un commentaire