Le profil de Guillaume !

C'est un nouveau modèle Guillaume qui a pris la pose hier à l'atelier de modèle vivant. 
Le sujet : Sa barbe et ses cheveux mi-longs attachés avec un chignon m'ont intrigué et j'ai opté pour un portrait de profil.

Le challenge : Peindre le portrait directement et en un temps limité fait sans doute partie des challenges artistiques les plus difficiles.

Le modelé : J'adore peindre le modelé, soit des teintes chair connectées les unes avec les autres. Je veille toutefois à ne pas trop les fondre, ce qui ferait disparaître toute vibration.

Réussir un portrait alla prima d'après nature nécessite la maîtrise des 3 composantes majeures du langage visuel, soit la forme, la valeur et la couleur.

D'autres composantes rentrent en jeu comme la pertinence de la composition et la qualité de la touche.

Impossible de réussir un portrait sans s'exercer. C'est l'objectif de l'atelier de modèle vivant, développer ses compétences (techniques et poétiques) tel un sportif.
Peindre d'après photos limite l'apprentissage, seul le travail d'après nature permet une sensibilisation effective.

La réalisation d'un portrait soulève pour l’artiste de nombreuses questions :
- A quoi tient la ressemblance ?
- Comment traiter le modelé de la peau ?
- Comment traiter la texture de la barbe et des cheveux ?
- Quelles couleurs choisir pour obtenir la couleur de la peau ?
- Comment faire pour fondre et superposer la peinture ?
...
>> Retrouvez moi en cours pour un éclairage complet sur ces questions !

Les 5 conseils peinture du jour :

Un artiste ne peint pas ce qu'il voit, mais ce qu'il pense. Voici une sélection des réflexions émises durant l'exécution de ce portrait :

1 La ressemblance n'est pas une finalité artistique.
2 La justesse (ou ressemblance) c'est de la technique. Un bon portrait l'est pour des raisons autres que la restitution de l'identité.

Artist at work !

3 Une fois le modèle parti, il ne reste que la peinture. Celle-ci doit être donc intéressante pour d'autres raisons que la ressemblance dès lors que la comparaison n'a plus lieu d'être.
4 Se demander comment rendre intéressant le sujet d'abord avec les éléments du langage visuel.
5 Il n'y a pas de procédés particuliers pour peindre le portrait hormis peut être un dessin plus exigent.

0 commentaire(s):

Publier un commentaire