La première semaine de stage dans le Jura a été formidable avec des élèves exigeants, travailleurs et cela malgré la canicule !

Après une weekend de repos bien mérité, c'est reparti pour une deuxième semaine de stage ! Chemin forestier, vieux tracteurs, cabane à foin, vieille fermière acariâtre, les sujets à peindre sont partout ici !

Retrouvez chaque jour de la semaine des photos du stage dans cet article !


>> Retrouvez moi en stages partout en France pour booster votre pratique artistique !
Rien de meilleure qu'une petite démo pour débuter !

... et son step by step !


On déploie les chevalets et au boulot !

Rdv demain ici pour de nouvelles photos !

Après une formidable semaine en stage en Bretagne, me voici dans le Jura (39), département qui m'a vu naitre et où j'ai passé enfance et adolescence.

Mon séjour ici va durer 3 semaines dont 2 consacrées à des stages de plein air et une 3e semaine où j'aurais le temps de peindre les magnifiques paysages.

Peintures de vieux tracteurs, jolie fermière esseulées, dégustation de vin jaune ou fromages plus ou moins coulants, plus ou moins puants ... retrouvez chaque jour dans cet article de nouvelles peintures, photos, ou trouvailles au fil de cette truculente expédition jurassienne !

>> Retrouvez moi pour peindre et booster votre pratique artistique !


Enfin arrivé dans le Jurassic ! La première chose à faire ?... commander un verre de Chardonnay bien sûr .... ne pas oublier le sens des priorités ! Salud !

Ma 1e peinture made in Jura !

Les premiers conseils tombent !

Ne pas confondre le 93 avec le 39.... Crenon de vingt diou !


Coup de cœur matinal pour ce vieux cabanon à foin ... il y en a partout ici <3
3e peinture peinte durant la canicule ... il fait chaud, très chaud ...
no pain(t), no gain !

Peinture assez complexe avec de nombreux mélanges de couleur. Pour un aspect naturel, il faut de l’homogénéité dans la différence, soit des teintes à la fois proches et différentes ...
50(0) shades of green !


Dans l'apprentissage, le peintre doit se préoccuper surtout
du processus plutôt que de l'aspect finalisé d'une peinture.  C'est en répétant ce processus que la pratique va se bonifier. Etre trop préoccupé par l'aspect finalisé, c'est s'assurer de passer son temps à pinailler sur les détails au détriment du processus.


Pas de grasse mat' pour l'artiste ! Les conseils en vidéo du dimanche matin :)

En allant chercher mon pain ce matin
... je crois que je vais passer dire bonjour à la fermière :D



Une dernière peinture de meules avant de commencer le stage
 ... il fait chaud, très chaud, 38 degrés !



Les élèves peignent les bottes de paille ... et avec cette canicule, on peut pas dire que ça meule !


La critique du chef après la peinture, indispensable pour progresser !

Apres une journée à conseiller, à corriger, à guider les élèves dans une chaleur étouffante ... rien de meilleure qu'une bonne pinte ... si,  une 2e !


 Avec les orages et la pluie, impossible de peindre dehors... Alors le programme change et c'est portrait dans une grange ... soooo champêtre !

Une symphonie de verts jaunes, bleus, émeraudes, vifs, sapin, acidulés ... avant un (ou deux) bon verre de rouge !

Penser d'abord masses, composition, simplification avant détails !


 
Portrait de Louis Pasteur pour tout le monde !

Le stage est jalonné de démos commentées, de loin le meilleur outil pédagogique pour apprendre !

Une dernière peinture avant d'attaquer la 2e semaine de stage ... ah les vignes, trésor jurassien !

RDV lundi pour une nouvelle semaine de stage !
Après la Bretagne avec ses plages et bateaux, je me prépare pour animer 2 semaines de stages dans le Jura ... à moi les vieux tracteurs et les vieilles fermières  .. vingt diou !

Pour m'accoutumer avec le matériel agricole, j'ai choisi aujourd’hui de faire le portrait de cette vieille tonne à eau ... ou lisier (gloups) !

- Comment mieux mélanger ses verts ?
- Comment mieux composer ?
- Comment améliorer sa touche ?
- Comment mieux choisir ses sujets ?
- Quel support, quel médium, quel matériel choisir ?
- Etc.

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !

Les 5 conseils plein air du jour :

Progresser en peinture passe par questionner sa peinture. Pour cela, l'artiste doit connaitre les constitutifs de la peinture et faire des choix. L'artiste peint avec son cerveau :

1 Peindre des sujets simples sur de petits formats. Inversement, plus le sujet est complexe, plus grand doit être le support à peindre pour une plus grande lisibilité.


2 Éviter les points de vue proposant des compositions symétriques. En général situer le centre d'intérêt selon la règle des tiers. Privilégiez l’asymétrie pour dynamiser votre peinture.

3 Dans la nature, la variété est reine. Sans variété, pas d’aspect naturel. Évitez les redondances et variez tout (touche, couleurs, espacement, taille, etc.)

4 La touche est davantage visible dans les zones lumineuses, les rendre plus discrètes dans les zones sombres.

5 Une peinture est avant tout une expérience visuelle. Se préoccuper donc d'abord par les caractéristiques abstraites de la peinture : lumière et ombre, valeur, bords, couleur, espace, texture.>> Je veux plus de conseils plein air !

La citation du jour :

Il n’existe personne, pas de paysage, pas de motif qui n’ait son petit intérêt… quelquefois bien caché. Renoir
Vous l'attendiez impatiemment, j'ai le plaisir d'annoncer la parution d'un nouvel article dans le numéro de juillet/septembre de l'excellent Pratique des Arts (num 141) !

Cette fois-ci, je présente non pas 10, ni 15, mais 25 conseils pour booster vos séances de plein air. De quoi vous guider pour peindre vos paysages de vacances !

En exclu, voici les 5 premiers conseils :

1 Choisir un sujet à peindre n’est pas évident. Dans la nature, tout n’est pas intéressant à peindre et il arrive qu’on ne trouve rien d’inspirant. Si jamais vous séchez, ne pas hésiter à repeindre un sujet peint auparavant, en variant le point de vue ou le cadrage. Une lumière différente peut également suffire à faire une variante.
Ci-dessus, il s’agit du même sujet, à gauche une composition d’ensemble et à droite, un point de vue rapproché. Repeindre un même sujet vous permettra de mieux le connaitre … on peint bien ce que l'on connaît bien !

2 Avoir une intention ! De quoi parle votre peinture ? Prenez quelques instants pour réfléchir avant de peindre. Comment allez-vous communiquer votre idée ? Faites des choix. Votre point focal est le cœur de votre idée. Comment allez-vous orienter l'œil du spectateur vers celui-ci? Plusieurs façons : lumière vive, contraste de couleur et / ou de valeur, bords plus durs, forme intéressante. Chaque décision que vous prenez sert votre intention.

2 pages bourrées de conseils ... à consommer sans modération !

3 Un sujet mal choisit affaiblit considérablement une peinture. Ne pas choisir le premier endroit qui vient. Faites un lent virage à 180 degrés, car un point de vue plus intéressant pourrait se trouver derrière vous.

4 Un peintre expérimenté voit le potentiel d'un sujet. Des modifications sont généralement à opérer pour l’augmenter. Si ce potentiel est trop faible, changer de sujet.

5 Pour progresser il s’agit de peindre beaucoup et fréquemment. Il est recommandé de se concentrer davantage sur le chemin que la destination, soit le processus plutôt que la peinture terminée. Bien connaitre les étapes jalonnant la peinture permet de peindre bien plus efficacement. A l’inverse, rechercher un aspect fini peut souvent nuire à l'apprentissage. Pour cause un trop grand intérêt pour les détails. Ci-dessus, mon processus en 3 étapes, soit la construction au fusain, le dégrossissage par masses et le développement. C’est en sachant décomposer qu’on sait mieux composer !
Rdv fin septembre pour lire le prochain article ! 
>> Magazine en vente dans les bureaux de tabac ou sur le site internet du magazine !

Les bonnes choses ont toujours une fin et je viens tout juste de rentrer d'une formidable semaine de stage en Bretagne (Plestin les Grèves) ...
Un grand merci à tous les participants ( Cécile, Michelle, Caroline, Gabrielle, Laurent, les 2 Véroniques, Odile, Hana, Françoise, Raymonde, Gaëlle, Li et Marie-Pierre) pour ces 5 jours de bonheur à peindre les beautés du Toulinet !
... Pas facile de reprendre le fil de la vie après cette immersion artistique si riche et haute en couleurs !
>> Rdv dans une semaine pour un nouveau stage dans le Jura !

WOW le  choc en découvrant le site du Toulinet après 9 heures de route !

On déploie les chevalets et on se met au travail dès le lundi matin en commençant naturellement par une marine ...

 Mais aussi des fleurs, des portraits et une merveilleuse naïade qui a bien voulu prendre la pose au bord de l'eau ...

 Les élèves sont concentrés et travailleurs ... les peintures se multiplient !

Sous l’œil exigeant du prof qui enchaîne les recommandations !

Comment améliorer ses mélanges ? Comment mieux choisir ses sujets ? Comment améliorer sa touche ? Comment optimiser son processus ? Quel matériel choisir ? Etc ...
Tout est passé au crible !

Fliquette est toujours présente et de temps en temps, nous avons la visite de Pépita  ... maow !


La pose des élèves après la pose du modèle pour une session portrait !

Un lieu exceptionnel, du soleil chaque jour et de l'art du matin au soir, bref ... que du bonheur !

Sur le chevalet today, un sujet que j'adore, une orée de forêt que j'espère une invitation à une petite balade dans cette symphonie forestière de verts.

J-4 avant d'aller peindre avec mes élèves de magnifiques paysages bretons ! Le stage st complet mais il reste qq places dans le Jura ... plus beaucoup :

Le stage aborde toutes les composantes de la peinture en plein air :
- Comment mieux mélanger les verts ?
- Comment améliorer ses compositions ?
- Comment mieux choisir ses sujets ?
- Comment traiter les textures de l'herbe, des feuilles, des broussailles ?
- Quelles sont les étapes clefs de la construction d'une peinture ?

>> Rdv pour aller peindre les paysages jurassiens début août !

La réflexion du jour :

La composition fait la peinture. Une bonne manière ne sauve pas la peinture si la composition est faible. Bien représenter des objets est tout à fait inutile à moins qu'il n'existe une bonne compo. C'est l’ensemble de la peinture qui est importante, et si vous n’intégrez pas cela, vous ne serez jamais un bon peintre. Vous n’apprendrez pas à être un bon peintre en faisant des portraits. Vous êtes trop intéressé par un œil, par un nez, par la ressemblance.
>> Je veux plus de conseils de Frank Benson !

Le step by step du jour :
Mieux connaitre son processus est essentiel pour mieux peindre !

La citation du jour :

Il n’existe personne, pas de paysage, pas de motif qui n’ait son petit intérêt… quelquefois bien caché.
Renoir
Et une deuxième pochade ma p'tite dame !
Le mercredi, c'est le jour des enfants. Et comme j'adore faire les bébés (...), c'est tout naturellement que j'ai proposé d'en peindre un (qui ne bouge pas) en démo du cours particulier de ce matin.

En art, la quantité ne fait pas forcément la qualité. Une pochade (rapide) peut avoir beaucoup plus de puissance qu'une peinture plus grande et complexe. Tout comme un croquis peut être plus pertinent qu'un dessin (approfondi) ou encore une nouvelle plus captivante qu'un roman.

Voici une sélection de 5 choix émis pour la réalisation de cette peinture :
1 Choix du sujet : ce baigneur pour sa richesse de formes
2 Choix des couleurs : fond vert olive pour un contraste de couleurs complémentaires avec la peau rougeâtre de la poupée. Une teinte beige chaude et discrète pour l'imprimature.
3 Choix du format : format carré parce que la hauteur égale la largeur.
4 Centre d'intérêt : situé sur la partie haute et à gauche, avec plus de contrastes de valeurs et de détails
5 Simplification des touches pour plus de puissance et peu de détails pour être moins descriptif et plus mystérieux.

>> Retrouvez moi à la rentrée pour apprendre à peindre des peintures puissantes !

La réflexion du jour :

Regardez continuellement l'ensemble de la peinture, non par parties, et allez de zones en zones en opérant des ajustements. Ne regardez pas une partie trop longtemps ou vous la peindrez trop dans le détail. Les parties peu importantes d'une peinture ne ​​doivent pas être décrites minutieusement afin qu’elles n’attirent pas le regard. Se contenter des valeurs. Tout le monde tente d'obtenir un effet en travaillant les détails. Mauvais point : travailler l’apparence du sujet comme il apparaît dans son ensemble.

La citation du jour :

Il y a des tableaux où il n’y a rien et pourtant tout y est.
Corot

Ces jours-ci, il fait un temps magnifique alors je profite de chaque rayon de soleil pour peindre un max. Cela me permet de préparer au mieux les stages de plein air de cet été et d'approfondir ma pratique picturale perso.
>> Retrouvez moi en stages dans une semaine pour peindre de magnifiques paysages bretons !

L'artiste est un chercheur. Peindre c'est chercher, trouver puis chercher à nouveau. Cette recherche est indispensable pour faire évoluer sa pratique artistique. Sans cette quête perpétuelle, l'artiste se répète et limite son savoir et ses possibilités. La plupart des artistes trouvent et s'enferme dans un (seul) système. Cela donne malheureusement un travail très souvent systématique, ennuyeux et pauvre.

Apprendre à peindre pour tout peindre !

Pour que chaque peinture soit une leçon de peinture, il faut que celle-ci comporte une (ou plusieurs) donnée nouvelle à résoudre. Sans quoi on nage en zone de confort et on tourne en ronds.
Les possibilités de nouveauté sont innombrables : nouveau sujet, nouveau format, nouvelle composition, texture différente, nouveau médium à peindre, etc.

>> Retrouvez moi à la rentrée pour enrichir significativement votre pratique artistique !

Mes 5 conseils pour mieux progresser :

Progresser devrait être l'objectif premier de l'artiste. Mieux voir, mieux choisir, mieux juger, mieux appliquer, mieux sentir, mieux associer, mieux s'adapter ... voilà le travail d'une vie. Plus s'il fallait ne retenir que 5 conseils pour avancer :
1 Travailler d'après nature.
Le travail d'après nature est indispensable pour se former. Avec un nombre de problèmes multiplié par 10 (voire 100), peindre d'après nature est nettement plus difficile que le travail d'après photos... donc forcément plus formateur. Ne travailler qu'à partir de photos ou insuffisamment d'après nature, c'est stagner.
2 La quantité.
Pour avancer en peinture, il faut peindre beaucoup et fréquemment. La qualité vient avec la quantité. Peindre une petite peinture par jour est une excellente méthode pour avancer sereinement. Certaines peintures seront ratées ? Peu importe ! Faites en 50 et gardez en 15. Avec le temps, vous en garderez davantage ... normal vous allez progresser !
3 Peindre alla prima.
Peindre en une séance permet de mieux connaitre son processus, soit les étapes de réalisation d'une peinture. C'est aussi apprendre à simplifier, à décider plus rapidement. Cela a un impact important sur la qualité de la peinture. C'est en répétant et améliorant le processus que l'on va bonifier sa pratique. Bien entendu, les résultats ne seront pas immédiats. C'est pour cela qu'il faut arriver à trouver du plaisir dans le voyage plutôt que la destination, soit la pratique plutôt que le chef d'oeuvre.
4 Expérimenter/varier.
Expérimenter des choses nouvelles permet de faire évoluer et d'enrichir la pratique du peintre par des apports différents. Cela permet également développer sa créativité, soit multiplier le champ des possibilités. Quand vous ne peignez pas, dessinez ou photographiez. La peinture, le dessin ou la photographie ont de nombreux points communs (comme le choix du sujet, les formes, les valeurs, le centre d'intérêt, la composition, etc.) et en travaillant une technique, on travaille indirectement une autre.
5 S'adapter.
Un artiste expérimenté s'adapte aux circonstances. Quand le débutant travaille invariablement dans toutes les situations, l'artiste initié sait s'adapter au recul, au temps imparti, au format, au sujet, au matériel, à la lumière, etc. Travailler en situation d'inconfort est la meilleure façon d'apprendre à s'adapter.
>> Je veux plus de conseils pour progresser !

La citation du jour :

Apprenez à peindre pour tout peindre.
John Singer Sargent 

Ah le plein soleil durant tout l'été, ça fait longtemps que c'est finit ! Depuis des années maintenant, on a droit à du beau temps entrecoupé de jours de pluie ... comme aujourd'hui. Parti en début d'aprem en expédition plein air, je me suis fait surprendre par une belle averse qui a ruiné mon paysage :

P... de flotte !

Pas grave, il en faut un peu plus pour décourager l'artiste motivé. Quand il fait moche en extérieur, on travaille à l'intérieur ! De retour à la maison, j'ai opté pour une petite nature morte. Ça faisait longtemps que je n'avais pas peins des compositions d'objets. Après le poivron jaune, place aux oignons !

>> Retrouvez moi à la rentrée pour booster votre pratique artistique !

Les 5 réflexions du jour :

Un artiste peint avec son cerveau. Il réfléchit avant d'agir. Voici une sélection de 5 réflexions émises avant ou pendant l'exécution de cette nature morte :
1 Attention aux touches systématiques. Varier la touche pour un aspect plus naturel : opaque/transparente, affirmée.délicate, fondue/brutale, etc.
2 Les plus beaux sujets se trouvent devant vous : ce sont ceux que vous connaissez le mieux. Une bonne peinture l'est plus pour sa conception que pour son sujet.
3 La rapidité d'exécution est indispensable pour donner de l'énergie à la représentation. Celle-ci vient par la répétition du geste.
4 Une peinture commence par avoir une intention, une idée, un concept. Avec cette peinture, l'intention est d'orienter le regard vers la partie importante, soit l'oignon central.
5 Le centre d'intérêt est valorisé à l'aide d'un positionnement décentré, par une orientation favorable, par plus de détails, de bords tranchants, d'une plus grande luminosité, etc.
>> Je veux plus de conseils peinture !
Les bonnes choses ont toujours une fin et vendredi a eu lieu la dernière séance du stage de modèle vivant ...sniiiif !
>> Retrouvez moi en stage la semaine pro pour peindre les magnifiques paysages de Bretagne !

La séance de modèle vivant concentre toutes les problématiques liés à la représentation. Cela fait de cette pratique le meilleur exercice pour progresser et cela depuis 500 ans.

A ce but, j'ai passé au crible tous les constitutifs de la séance de modèle vivant pour en tirer le plus grand parti :
- Quel installation, quel recul, quel matériel choisir ?
- Comment mieux choisir son sujet ?
- Quel processus abordé ?
- Comment obtenir de meilleures compo ?
- Comment avoir de belles hachure/ touche ?
- Comment sentir plus d'intention dans sa représentation ?
- Comment obtenir des dessins avec plus d'énergie?

- Etc.

Mon job d'enseignement est d'apporter un éclairage face à ces questionnements. Ainsi va la progression !
>> Retrouvez moi en cours pour enrichir votre pratique artistique !


Les 3 étapes clefs de la démo portrait. Il est important de s'attacher davantage au processus qu'à l'aspect fini de la peinture. Le processus est le cheminement de la peinture jalonné par des étapes clefs. C'est en répétant le processus jusqu'à la maîtrise que la pratique va se bonifier significativement. Pour cela, il faut s'exercer fréquemment. En se focalisant sur l'aspect fini, l'élève va passer son temps à chipoter sur les détails et ne rien intégrer au processus ... erreur !



La peinture comporte 3 quarts et demi de dessin disait Ingres. Impossible de progresser en peinture sans une pratique sérieuse du dessin. La pose rapide est de loin le meilleur exercice. Traits, masses, énergie, spontanéité, le fusain permet une approche à la fois graphique et picturale très expressive. 
Double démo du formidable David à la pose de 30 min ! 

Merci aux élèves pour la concentration et leurs efforts !
Merci aux gracieux modèles !
>> Rdv en Octobre pour le prochain stage de modèle vivant en Dordogne !