Beeelle, c'est un mot qu'on dirait inveenter pouuuur elle !




Cette semaine, on explore le fusain avec le portrait de cette jolie donzelle, à la Drawing Factory !

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !

La Drawing Factory, c'est quoi ?

- 1 exercice dessin ou peinture chaque semaine

- Toutes les indications techniques nécessaires pour travailler à la maison

- Tous les niveaux sont les bienvenus

- Analyse personnalisée de tes créations

- Rejoindre une communauté de passionnés


Le bon matériel, les étapes, les conseils ... TOUT pour progresser chez soi pour un tarif imbattable, 15e/mois


>> Rejoignez la Drawing Factory pour apprendre à tout peindre !

The One and only David sur l'estrade !

J'adore les mercredis parce que c'est la séance hebdomadaire de modèle vivant ici à Nancy ! J'ai demandé au formidable David de prendre 2 poses et ai choisi de peindre à l'huile.... avaaaanti !

S'il s'agit d'un des meilleur exercice pour progresser, il faut reconnaitre que la séance de modèle vivant est contraignante. En effet, lors d’une séance, l’élève ne peut choisir ni le modèle, ni le point de vue, ni le temps imparti ... et son job est malgré tout de produire une représentation efficace !

>> Retrouvez moi en stages à Paris pour MUSCLER votre pratique artistique !

TOPO sur le modèle vivant :

Le modèle : 
Certains préfèrent les modèles tout en rondeurs à la Rubens, d’autres les corps maigre façon Schiele, certains se sentent inspirés par les poses lascives, d’autres par les poses dynamiques, etc.
Il y a autant de goûts que d’élèves et il est naturellement impossible de satisfaire les préférences de chacun. Et tant mieux ! Puisqu'en réalité, le modèle n’est qu’un prétexte pour peindre. Le but est justement de s'adapter au modèle (sujet) et chercher à produire une image efficace.

David, 90 min
Peindre la relation main/visage a été particulièrement intéressant 

Le point de vue et le recul :
En général, les points de vue sont distribués de façon aléatoire en début de séance.
Certains points de vue valorisent une posture, d'autres non. Dans le cas où celui-ci n’est pas très heureux, l’élève a la possibilité de ne représenter qu’une partie de la pose comme par exemple, un torse ou une tête.
L’élève peut aussi se voir attribuer un point de vue plus ou moins proche du modèle. Il s’agit donc d’adapter l’échelle de sa représentation en fonction du recul que l’on a du modèle : par exemple, plus on s'éloigne, plus on réduit la taille de son dessin.


Le temps de pose :
La durée des poses est variable et oscille généralement de quelques minutes à 3 heures. (Il peut arriver aussi qu’une pose dure plusieurs séances). Le temps de pose est certainement la contrainte la plus importante de la séance de modèle vivant. Il s’agit pour l’élève de bien gérer le temps imparti en organisant sa représentation. Un temps imparti stresse l’élève à travailler plus rapidement (décisions, gestes), soit gagner en efficacité.

Peu de temps ? Pas grave, on peint seulment une partie du modèle !
David, 40 min

Eviter par exemple de s'engager dans une représentation trop complexe quand le temps de pose est insuffisant. Pour cela, il s'agit d'estimer la durée de réalisation de son dessin. Le temps de réalisation comprend la vitesse d'exécution de l'artiste, la complexité et le degré de finition de la représentation.


Conclusion : 
Il est important d’intégrer que dans l’apprentissage les contraintes sont formatrices ! Un élève capable de se libérer d’une contrainte est un élève qui progresse. En revanche, un élève bloqué par une contrainte aura des difficultés à avancer.
La séance de modèle vivant sensibilise donc l'artiste au choix d'un sujet, à sa valorisation et donne un coup de boost à sa technique avec le temps de travail limité.
Il permet aussi d'expérimenter pour développer le champ des possibilités et gagner en créativité.

>> Rejoignez la Drawing Factory, mon cours d'art online pour apprendre à TOUT peindre !

Côôôôt !

Le lundi, on peint les modèles à plumes, et le mercredi on passe aux modèles à poils !
Au programme cette semaine à la Drawing Factory, on apprend à peindre cette jolie rousse !

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !

La Drawing Factory, c'est quoi ?

- 1 exercice dessin ou peinture chaque semaine

- Toutes les indications techniques nécessaires pour travailler à la maison

- Tous les niveaux sont les bienvenus

- Analyse personnalisée de tes créations

- Rejoindre une communauté de passionnés


Le bon matériel, les étapes, les conseils ... TOUT pour progresser chez soi pour un tarif imbattable, 15e/mois


>> Rejoignez la Drawing Factory pour apprendre à tout peindre !

Youpi ! Une nouvelle video !


Une vidéo qui présente le meilleur de ma production du mois de janvier, le tout agrémenté de conseils et observations de pro !

N'oublie pas de t'abonner !




>> Enjoy ZE vidéo !




>> Voir la video précédente !

 Brown skin lady <3

En pleine préparation des STAGES PORTRAITS imminents à :
- Sélestat 11-12 février 2023
- Troyes 18-19 février 2023
- Paris 20-23 février 2023

>> Toutes les infos des STAGES ici !

... avec ce joli minois à la peau caramel beurre salé ❤ 

Les rappels du jour :

Quantité !
Au début de l'apprentissage, la chose la plus importante est de pratiquer fréquemment.

Le chemin (s'exercer) est plus important que la destination (le chef d'œuvre) ! La peinture est constituée d'une liste de paramètres à gérer telles que la forme, les proportions, les mélanges, la couleur, la valeur, la composition, etc. S'exercer fréquemment permet de se frotter à chacun de ces paramètres, soit in fine d'améliorer sa pratique, développer l'habileté, faire rentrer le métier. A termes, la maitrise est au rdv !
A l'inverse, pratiquer trop peu souvent, c'est redécouvrir maladroitement ces paramètres à chaque peinture.

Evidemment, on souhaite réussir ses peintures, et cela même lorsque l'on commence sa pratique. Sauf que c'est plutôt rare avant d'avoir une certaine maitrise.
Pour éviter les frustrations, il est donc recommandé de se concentrer sur le fait de s'exercer. La qualité des productions viendra progressivement avec la pratique (fréquente !).

 Emma, pose d'1h30

Paris, Toulouse, Nancy, Troyes, Bretagne, Albertville ... la préparation des prochains stages demandent beaucoup, beaucoup de travail... alors j'attends avec impatiente la séance hebdomadaire de modèle vivant du vendredi où je peux peindre et relaxer  un peu ❤

>> Retrouvez-moi en stages pour MUSCLER votre pratique artistique !

C'est Emma qui a pris la pose sur l'estrade durant 1h30.
C'est avec joie que je reviens à la technique de l'huile, particulièrement adaptée pour le traitement du modelé. L'acrylique séchant très rapidement, les mélanges ne peuvent se faire que sur la palette, tandis qu'à l'huile, les mélanges se font sur la palette ET sur la toile.

Inspiration et concentration !

 Braises incandescentes !

Les cours, les stages, la communication, la recherche artistique... mon job de prof me prend un temps fou. Entre 2 leçons, j'essaye de peindre un peu, comme ce matin, avec le portrait de cette rousse flamboyante !
J'adore peindre les rousses avec leurs joues pommelées de tâches de rousseur et leur chevelure de feu ❤

>> Retrouvez moi en stages PORTRAIT !

Les 5 réflexions du jour :

Parce que chaque peinture est une leçon de peinture, voici une sélection des réflexions émises avant et durant l'exécution de ce portrait :

1 La ressemblance est indispensable, mais ne garantit pas une peinture intéressante.

2 La justesse (ou ressemblance) c'est de la technique. Il faut plus que ça pour faire un (bon) portrait. Un bon portrait l'est donc pour des raisons autres que l'insuffisante (mais indispensable) restitution de l'identité.

3 Une fois le modèle parti, il ne reste que la peinture. Celle-ci doit être donc intéressante pour d'autres raisons que la ressemblance dès lors que la comparaison n'a plus lieu d'être.

4 Se demander comment rendre intéressant le sujet d'abord avec les éléments du langage visuel. (formes, couleurs, valeurs, cadrage, etc.)

5 Apprendre à peindre pour tout peindre. Il n'y a pas de procédés particuliers pour peindre le portrait hormis peut être un dessin plus exigent.

>> A lire ! Mes derniers conseils artistiques !

 Youpi, le mercredi, c'est atelier de modèle vivant !

J'adore le mercredi, parce ce que c'est la séance hebdomadaire de modèle vivant, ici à Nancy. Au programme pour cette fois, 2 poses avec le formidable David sur l'estrade ! 

Après avoir peint à l'acrylique et à la gouache pendant plus d'un an, je reprends la peinture à l'huile ...  un régal de ressentir son fondu sans pareil, sa consistance crémeuse, et le parfum de la térébenthine ... au programme durant les prochains stages ! 

>> Retrouvez moi en stages pour TOUT savoir sur le modèle vivant !

Comme pour le plein air, on ressent toujours une petite appréhension avant la séance, et cela malgré des années de pratique : Serais-je satisfait de mes dessins ? Vais-je foirer ma séance ? 
La complexité du modèle vivant tient à une série de variables :

- Le temps de pose plutôt court ou plutôt long
- Le recul et le positionnement par rapport au modèle (de près, de loin, de face, de côté)
- Le type d'éclairage (parfois pas d'éclairage !) 
- La présence de couleurs ou non
- Le physique du modèle (masculin, féminin, rond, maigre, athlétique)
- Le type de pose (repos, tension, debout, assis, couché, de face, de dos, etc.)
- Etc.

Plus on connait ces variables, mieux on saura adapter sa/ses technique(s) : matériel, processus, système, temps d'exécution, taille du support, etc.

La peinture, c'est très facile quand vous ne savez pas comment faire. Quand vous le savez, c'est très difficile (Degas). Evidemment, tout cela est difficile. Impossible d'y arriver sans s'exercer fréquemment.

>> Retrouvez moi à la Drawing Factory, mon cours d'art en ligne, pour apprendre à TOUT peindre !



Portrait de David, 45 min, huile sur papier apprêté
Avec de l'entrainement, 45 min suffisent pour peindre un portrait. Toutefois, le portrait étant exigent en dessin, je recommande au débutant de s'exercer d'abord au fusain.

2e pose de 1h
On commence par une esquisse ...

... Puis on peint uniquement la partie importante. J'ai opté ici pour la région de l'épaule.
J'adore le non finito qui permet de peindre malgré un temps de pose court.
David, 2e pose (1h), huile sur papier apprêté

Youpi ! New video !

Une vidéo pour t'inspirer à avoir des cadrages originaux ... et qui ont du sens !

N'oublie pas de t'abonner !


>> Enjoy ZE vidéo ! 


>> Voir la video précédente !

Mieux observer, c'est mieux peindre !

Les artistes doivent regarder sous la surface et montrer qu'il y a plus dans ce monde que ce qui saute aux yeux. Au programme cette semaine à la Drawing Factory, on peint l'œil, organe majeur de l'artiste du visuel !

>> Retrouvez moi en stages pour enrichir votre pratique artistique !


La Drawing Factory, c'est quoi ?

- 1 exercice dessin ou peinture chaque semaine

- Toutes les indications techniques nécessaires pour travailler à la maison

- Tous les niveaux sont les bienvenus

- Analyse personnalisée de tes créations

- Rejoindre une communauté de passionnés


Le bon matériel, les étapes, les conseils ... TOUT pour progresser chez soi pour un tarif imbattable, 15e/mois

>> Rejoignez la Drawing Factory pour apprendre à tout peindre !

Inktober (bien) avant octobre !




J'ai coutume de dire à mes élèves :
Quand tu ne peins pas, tu dessines. Quand tu ne dessines pas, tu prends des photos. Quand tu ne prends pas de photos, tu vas au musée. Quand tu ne vas pas au musée, tu analyses des images. Quand tu n'analyses pas d' images, tu analyses le monde autour de toi ...


Hier je n'ai pas peint, alors j'ai dessiné avec une technique que j'aime beaucoup pour sa force et son expressivité : l'encre noir.

>> Retrouves moi en stages partout en France pour MUSCLER ta pratique artistique !


Les 5 conseils du jour :

1. Plus on dessine, mieux on dessine. Numéroter chaque dessin et multiplier les séries !

2. Bien connaitre son matériel. Tester fréquemment du nouveau matériel et s'interroger sur les possibilités et limites qu'offre celui-ci.

3. Simplifier ! Trop de détails peut entraîner confusion, préciosité et littéral, alors que la simplification amène puissance et élégance. Se demander non pas quoi ajouter, mais quoi soustraire, éliminer.

4. Mieux observer le modèle. Analyser, remarquer avant de dessiner pour ne pas passer à côté de sa vérité. Mieux observer, c'est mieux dessiner !

5. Anticiper ! Après/pendant l'observation, l'artiste doit avoir une intention. Qu'est ce que je veux faire ? Une bonne représentation est pensée.
>> A lire ! Mes conseils précédents !

>> Retrouvez moi à la Drawing Factory, mon cours d'art online pour apprendre à TOUT peindre !

Une lèvre douce vous promet une éternité de baisers ..

Sur mon chevalet ce matin, un nouveau minois avec une bouche comme une jolie fraise tagada.


>> Retrouvez moi en février à Paris, Troyes et Sélestat pour un formidable stage de Portrait !


Mes 5 conseils du jour :


1 Peindre chaque jour fait rentrer le métier. Peindre trop peu souvent, c'est ne pas faire rentrer le métier. La fréquence de la pratique est donc fondamentale, elle apporte l'automatisation des procédés.
Par définition, un peintre expérimenté a expérimenté de nombreux procédés (sujet, technique, etc.) et a peint énormément de peintures.


2 Tout dans une peinture doit avoir un sens. Dans cette série de tronches, la dimension par exemple du cadrage est essentielle. Elle met en avant l'expression des visages. Le hors champs induit une hiérarchisation, ce que l'on ne voit pas de la tête n'est pas important.


3 La présence de la touche affirme la dimension picturale de l'œuvre. On regarde ici une peinture et non une photo.


4 L'artiste voit tout ce qu'il peint, mais ne peint pas tout ce qu'il voit. Sélectionner ce que vous peignez. Interroger le modèle : est ce important ou pas ? Vais-je l'affirmer, le suggérer, le supprimer ?


5 Ne pas dire Ce sujet ne m'intéresse pas ! Mais plutôt : Je ne sais pas rendre ce sujet intéressant.
Tous les sujets ont un potentiel.
C'est l'artiste qui est limité et non le sujet.
Ca fait parti du job de l'artiste d'être créatif.
C'est la mise en scène qui fait l'œuvre et non le choix du sujet.


>> A lire ! Les conseils précédents !

 Red lips and blue eyes

Après avoir des dizaines de gueules, place à un joli minois, de jolis yeux et une bouche peinte en rouge brûlant ..

>> Retrouvez moi en février à Paris pour un formidable stage de Portrait !

Mes 5 conseils pour optimiser le mélange de couleurs :

1 Interroger les constituants de la couleur : quelle teinte, quelle température, quelle vivacité, quelle valeur ?

2 Les mélanges se composent en général d'une combinaison de 1,2,3 voire parfois 4 couleurs.

3 Attention à l'excès de blanc qui rend la couleur peau farineuse, plâtreuse

4 Attention à l'excès de couleur froide dans une zone chaude.

5 Utiliser la palette Zorn, parfaitement adaptée pour le traitement de la peau : blanc de titane, ocre jaune, rouge de cadmium moyen, noir d'Ivoire

>> A lire ! Les conseils précédents !

Qu'est ce qu'elle a ma gueule ?

Après la tronche d'hier, celle d'aujourd'hui ! C'est vrai on déteste les rides ... mais un visage sans rides, c'est un visage sans VIE ! Avoir des "rides d'expression" sur son visage, c'est précisément avoir eu des expressions, des émotions et donc de la vie.

>> Retrouvez moi en stages pour MUSCLER votr pratique du portrait !

Les 5 leçons du jour :

Parce que chaque peinture est une leçon de peinture, voici les acquis de cette nouvelle peinture :


1 Définir un centre d'intérêt ! Les yeux, le regard sont ici le centre focal de la peinture. Et cela a été décidé avant de toucher un pinceau. Ce centre d'intérêt doit dominer la peinture.

2 La chevelure, la barbe, les rides se peignent d'abord par masses, aplats. Les mèches, les poils, les rides se peignent avec un petit pinceau par dessus après et dans les parties importantes. Ne pas commencer par les détails !

3 L'abstraction située dans le fond valorise le visage.

5 Le bleu et l'orangé sont les 2 couleurs qui dominent cette peinture. Ce mariage coloré a été décidé avant de peindre.



 Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?!

Après le paysage d'hier, je poursuis la série des gueules, avec le visage de cette blonde marqué par la vie, et une exploration fascinante de ses 1000 nuances de peau.

>> Retrouvez moi en stages pour TOUT savoir sur le portrait !

La question du jour : 

Comment peindre la couleur chair ?
1 La couleur de la peau varie selon le type de carnation (caucasienne, noire, etc.) ainsi que la couleur/température de la lumière. Des réflexions de couleurs environnantes peuvent aussi modifier la couleur de la peau.
2 La difficulté réside dans le traitement du  modelé, soit peindre des nuances de couleurs (très) voisines. Pour cela, il s'agit d'en peindre souvent pour gagner en subtilité.
3 Il n'y a pas de procédé particulier pour peindre la carnation. Il faut apprendre à peindre pour tout peindre.
Mes conseils pour optimiser le mélange de couleurs :
- Interroger la couleur : quelle teinte, quelle température, quelle vivacité, quelle valeur ?
- Les mélanges se composent en général d'une combinaison de 1,2,3 ou 4 couleurs. 
- Peindre avec une palette de couleurs limitée pour mieux connaitre les combinaisons. La palette d'Anders Zorn est parfaite pour peindre la peau : blanc de titane, ocre jaune, rouge vermillon, noir d'Ivoire.
- Attention à l'excès de blanc qui rend la couleur farineuse, plâtreuse.
- Attention à l'excès de couleur froide dans une zone chaude.